Bienvenue ! nous sommes le 23/04/2017
 Tout l'agenda ▼

  Éclairage public : faisons la lumière

Partant de la recommandation de bon père de famille de «ne pas allumer s’il n’y a pas besoin», nous vous annoncions, lors du repas du 14 juillet, la décision du conseil municipal d’expérimenter l’extinction de l’éclairage public, dès le 1er août, à partir de 1 heure du matin. Notre motivation était double : faire des économies nécessaires dans ces temps de baisse des dotations, tant au niveau de la consommation que de l’usure du matériel, et préserver notre environnement en diminuant les nuisances lumineuses pour les riverains, la faune et la flore.

Néanmoins, nous restions préoccupés par l’incidence sur la sécurité. Dans le même temps, les gendarmes, pompiers et services du conseil départemental nous indiquaient que l’éclairage public ne semblait pas avoir d’incidence sur les incivilités et les accidents de la route.

Après une première phase sans incident, nous décidions, mi-décembre, d’éteindre les lampes de minuit à 6 heures du matin chaque jour.

La facture EDF arrêtée au 15 décembre relative à des index relevés, permet de constater une économie de 450 € sur l’année 2015 malgré une hausse des taxes et contributions de 80 €. La consommation est en effet passée de 34512 KWh à 26 622 KWh. Sur la base de ces chiffres, pour l’année 2016, nous devrions économiser 1600 € comme prévu.

Aussi, nous avons étendu l’étude au prestataire de l’éclairage public. Nous avions un contrat de maintenance avec la sociéte Inéo pour un montant annuel de 1758 €.

Notre installation comprend 71 points lumineux, répartis sur 4 armoires, avec un système de commande par horloge astronomique. Toutes les lampes sont en sodium haute pression. Quant aux luminaires, 46 sont en bon état (65%), 14 en état moyen (20%) et 10 sont vétustes (15%).

Il a été décidé de transférer la compétence éclairage public pour 4 années à partir du 1er janvier 2016, au Syndicat des Energies d’Eure et Loir (SDE 28). Le montant de la contribution par foyer lumineux est de 22 € TTC soit 1562 € annuels pour la commune. Les prestations assurées sont similaires à l’ancien contrat, avec en complément, le renouvellement de chaque lampe sur la durée du contrat : considérant que plus une lampe est ancienne, plus elle consomme, nous devrions réaliser une économie supplémentaire.



16/02/2016, vu 626 fois.